Pour « répondre aux besoins de santé de la population », les actuels infirmiers « en pratique avancée » devraient devenir de véritables « praticiens » accessibles sans prescription médicale, y compris dans de nouveaux domaines comme la gériatrie, selon un rapport présenté mardi par la députée (Agir)…