La chercheuse émérite Nonna Mayer est attaquée par un groupe d’universitaires qui mettent en cause ses travaux sur l’« islamophobie », un concept qu’ils récusent.