Ecrasé par les rebondissements de la crise sanitaire, le débat sur le projet de loi controversé de lutte contre le séparatisme touche vendredi à sa fin avec un ultime vote de l’Assemblée nationale qui vaut adoption définitive.