Six étudiants rennais sur dix présentaient des signes de détresse psychologique à l’issue du second confinement, selon une enquête auprès de trois grandes écoles qui invite à « réestimer les risques et les bénéfices des mesures impactant directement la vie des étudiants ».Menée auprès de 784…