Cette bonne nouvelle, ce vendredi matin, ne permettra pas pour autant d’organiser le match France-Ecosse, décalé à une date ultérieure.