Ce nouveau « corridor », évitant Paris, est préconisé dans un rapport du gouvernement remis au Parlement. Il desservirait la Normandie, plusieurs villes moyennes entre les Hauts-de-France, et les Pays de la Loire.