L’armée sri-lankaise a ouvert une enquête dimanche après la diffusion sur les réseaux sociaux de photos montrant des soldats en train de forcer des hommes appartenant à la minorité musulmane à s’agenouiller dans la rue pour les punir d’avoir enfreint les règles du confinement.