Les États-Unis ont frappé à la frontière entre l’Irak et la Syrie, ce jeudi. Selon l’OSDH, les 17 combattants faisaient partie du Hachd al-Chaabi.