Novak Djokovic, battu (6-3, 6-3) par Andy Murray du tournoi de Rome, a reconnu qu’il est arrivé en finale, même s’il refusait d’y penser avant son match.