25% des Japonais ayant pris part à un sondage mené par l’agence Sputnik se sont déclarés prêts à s’installer dans l’Extrême-Orient russe si l’on leur offre de la terre gratuite.