Handicapé par de nombreuses absences, le club francilien a fini par dominer les Béarnais (24-22), à Paris La Défense Arena, dans la douleur.