Le tribunal administratif de Rouen a annulé un arrêté du préfet de Seine-Maritime qui autorisait l’abattage de 1.430 renards en cinq mois, a-t-on appris mardi auprès du greffe.