Le premier vol habité de la société de tourisme spatial Blue Origin décollera mardi avec quatre passagers à bord, trois hommes et une femme aux expériences très différentes, tous installés derrière de grands hublots pour ne rien perdre du spectacle.