Dans sa nouvelle BD, Benjamin Adam imagine un monde dévasté où ne subsiste qu’un homme veillant sur une centrale nucléaire en ruine.