Le jour où le président du Conseil européen a prévenu que « les prochaines semaines vont demeurer difficiles sur le terrain des vaccins », le président américain a annoncé jeudi que son pays était « en avance de plusieurs semaines » sur son programme de vaccination.