Non, le pilier samoan n’est pas revenu dans le Pacifique l’espace d’un week-end, qu’on se le dise. Mais “Sushi” a malgré tout renoué avec ses origines, ou plutôt, ses débuts…français…  En effet, il a passé sa journée de dimanche à Coarraze-Nay, club dans lequel il a évolué quelques temps avant…