À condition que chaque citoyen ne se transforme pas en justicier de la vidéo. Il faudrait s’interroger sur cette manie de tout filmer, tout le temps, et ensuite de faire circuler immédiatement ces vidéos sur les réseaux sociaux pour dénoncer et accuser. On a commencé à mettre de la…