Un défenseur vietnamien de la cause animale a reçu mardi le prestigieux prix Goldman pour l’environnement, surnommé le « Nobel vert », pour avoir sauvé des centaines de pangolins, mammifères les plus braconnés au monde.