«C’est un phénomène tristement classique dans un quartier qui concentre un certain nombre de difficultés sociales», a déclaré Stéphane Baudu, député du Loir-et-Cher, après les violences urbaines survenues mardi soir à Blois. Tout serait parti d’un simple refus d’obtempérer. En fin d’après-midi,…