Joe Biden a annoncé la mise en place dès lundi d’une cellule de crise sur le coronavirus, tandis que les restrictions continuent de se multiplier en Europe et provoquent des manifestations de rejet, voire des violences comme à Leipzig (Allemagne).