Le 13 avril 2016, la Justice a interdit le « Parlement tatar », une organisation séparatiste de Crimée soutenue par la Turquie et l’Ukraine. Selon l’acte d’accusation, c’est —ainsi que nous l’avions annoncé— cette association qui avait organisé le blocus des camions venant d’Ukraine et fait…