Le groupe État islamique (EI) a signé dimanche au Yémen un nouvel attentat-suicide qui a fait 31 morts et 62 blessés parmi des recrues de la police dans une région du sud-est du pays qui était jusqu’à récemment la chasse gardée d’Al-Qaïda. (AFP)